Hackons la démocratie !

Liste d’outils démocratiques disponibles en France pour prendre le contrôle de notre politique.

En Argentine, en 2012, Pia Mancini et des citoyens hackers ont créé un parti politique qui utilise une plateforme web participative pour prendre des décisions, maintenant disponible en France : DemocracyOS France

DemocracyOS est une plateforme open source : libre, gratuite, indépendante et réplicable.

Son but est de favoriser la participation de tous à la fabrique de décisions politiques, à l’heure où internet a changé presque tous les aspects de notre vie quotidienne… sauf le fonctionnement de nos démocraties.

Inventée en 2012 par des développeurs et politologues en Argentine, elle est reprise dans le monde: Mexique, États-Unis, Espagne… et désormais en France grâce à un groupe de citoyens qui est sur le point de créer une association afin de mieux structurer son travail.

le message elections arnaque complot

Aux dernières élections présidentielles de 2012, François Hollande a été élu avec une campagne qui a coûté un peu moins de 22 millions d’euros. Et il semble que ces recettes de campagne soit proportionnelles aux temps de parole à la télévision et surtout aux pourcentages de suffrages exprimés.

Nous suffirait il alors d’être suffisamment nombreux pour réunir quelques dizaines de millions d’euros et ainsi élire en 2017 un candidat qui respecterait les engagements décidés par les citoyens?

En tout cas, l’idée de créer des outils numériques démocratiques innovants a fait des petits et de nombreuses initiatives voient le jour comme Démocratie Ouverte, une association créée en 2012 par des citoyens français, québécois et tunisiens  afin de promouvoir le concept  de l’Open Government dans l’espace francophone. L’association est à la base de plusieurs projets comme Parlement & Citoyens, Voxe, ou Influents.

parlement et citoyens

Parlement & Citoyens est une plateforme web qui permet aux parlementaires d’associer les citoyens à la rédaction de leurs propositions de loi.

Lancée en février 2013, en collaboration avec 6 parlementaires – représentant équitablement les principales sensibilités politiques, ce dispositif innovant vise à concrétiser le principe énoncé par l’article 6 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen : La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à sa formation »

Encore en phase d’expérimentation, ce dispositif a d’ores et déjà permis qu’une loi sur l’usage des pesticides — soumise par le sénateur Joël Labbé et alimentée par plus de 3 000 contributions citoyennes — soit promulguée.

A l’issue de la phase d’expérimentation, la plateforme sera mise à la disposition de tous les parlementaires et enrichie d’une « boîte à idées législatives » qui permettra aux citoyens de proposer et soutenir des sujets auprès des parlementaires

Voxe est un comparateur neutre de programmes politiques pour les élections qui est entièrement crowdsourcé. Voxe c’est un mouvement qui vise à replacer le citoyen au centre de la démocratie en le rendant proactif, notamment au moment des élections.

Le site est d’ores et déjà international et offrait un comparatif des programmes électoraux pour les dernières élections en Russie, au Brésil, en Guinée Conakry… Actuellement, il permet de voir les propositions des différents partis sur les sujets qui seront débattus lors de la grande conférence sur le Climat qui se réunira à la fin de l’année à Paris, la COP 21.

Le site lancé en mars 2014 par Léonor de Roquefeuil, diplômée de Sciences po Bordeaux, qui a travaillé pour l’ONU, Saint-Gobain et un château bordelais, a été finaliste du Google Impact Challenges. Un concours organisé par le géant de l’Internet pour encourager les start up à vocation sociale ou citoyenne. Les quatre lauréats ont bénéficié d’un don de 500.000 euros, les six autres projets d’un « coup de pouce » de 200.000 euros. La start up citoyenne a également été soutenue par le ministère des Affaires étrangères au moment des dernières élections européennes.

Democratech est un rassemblement de citoyens ordinaires, affiliés à aucun parti et qui ne sont candidats à rien, mais qui veulent redonner du sens aux élections en élisant démocratiquement leur candidat pour la Présidentielle de 2017.

Le 15 octobre, Thibauld Favre et David Guez, les initiateurs du projet, ont lancé leur site web. LaPrimaire.org est une primaire gratuite et ouverte à tous, organisée pour permettre aux français de choisir leurs candidats aux élections de 2017 de manière transparente et démocratique.

Pour donner une alternative à tous ceux qui ne veulent pas de l’affiche Sarkozy/Hollande/Le Pen en 2017, un ingénieur et un avocat ont trouvé l’outil idéal : internet. Tout va se faire via une plateforme « la primaire.org » qui sera opérationnelle début 2016.

L’idée, c’est de passer par-dessus les partis politiques, n’importe quel citoyen pourra se présenter, ou bien désigner un candidat et/ou participer au projet. Le but des organisateurs est d’afficher 500.000 participants, candidats ou contributeurs, d’ici au 1er tour de leur primaire en 2016. Ensuite ils fourniront au candidat désigné les 500 signatures, le financement via du crowdfunding et le projet.

Ma Voix est un groupe d’électeurs « Post partis traditionnels » présentant des candidats aux législatives de 2017 qui relaieront les décisions de leurs électeurs sur 5 ans.

Cette idée, Quitterie de Villepin y réfléchissait sans vraiment la creuser. Mais elle a été surprise, lorsqu’elle l’a présentée aux « Barbares », un groupe d’entrepreneurs, de travailleurs en free lance ou de salariés qui se retrouvent virtuellement sur Facebook et ont pour point commun l’envie de voir le monde économique et politique changer. Ils s’étaient réunis le 31 mars dernier à L’Archipel, une salle parisienne.

Ce jour-là, Quitterie de Villepin explique qu’elle a quitté le parti traditionnel, le Modem, auquel elle a adhéré mais que, toujours passionnée par la chose publique, elle rêvait d’une autre manière d’influencer le débat. Pourquoi pas former un groupe assez puissant pour porter au Parlement une quinzaine de députés qui ne voteraient pas en suivant la ligne d’un parti, mais en suivant les consignes que leur donneraient leurs électeur via une plateforme de vote ?

Elle a été surprise de voir sa proposition – pourtant un embryon d’idée à ce stade – aussi applaudie et surtout de voir un groupe serré et ultra intéressé l’entourer toute la soirée et en demander sans cesse davantage. Il fallait organiser la suite, concevoir le moyen de faire naître ce nouveau député. Rendez vous à la conférence TEDx organisée à La Rochelle le 7 novembre prochain.

Le mouvement Démocratie Réelle n’est pas un parti politique mais un mouvement libre de citoyens désireux de voir naître une vraie démocratie et s’engageant publiquement dans ce sens.

Démocratie Réelle participera aux élections régionales de décembre 2015. Et ce, sous le même format que ce qu’ils ont proposé pour les élections européennes de mai 2014 : des listes de citoyens tirés au sort, qui promettent s’ils sont élus de rendre leur pouvoir aux électeurs, en votant à chaque résolution exactement comme le résultat de votations citoyennes.

Vous pouvez désormais (à partir du 1er septembre 2015) candidater au tirage au sort : Cliquez ici pour candidater.

Avec Baztille, vous prenez chaque jour une décision pour votre pays, votre région ou votre ville et les élus Baztille appliquent vos décisions. Ne laissez plus personne décider à votre place : reprenez le pouvoir! Plus nous sommes nombreux, plus nous avons d’élus, et plus vos décisions sont appliqués. Baztille, l’appli qui vous permet de reprendre le pouvoir dans votre démocratie.

Source :

Agoravox L’ère numérique de la démocratie se lève

Inform’action Baztille : reprenez en main votre démocratie !

Xavier Raimbault
Publicités

8 réflexions sur “Hackons la démocratie !

  1. « Nous afon les moyens de fous faire fauter, fous savez »….. Vous n’avez que l’embarras -bas) des choix…. Et si après cela vous râlez encore c’est que le profit de votre esclavage est plus fort que le bienfait de votre liberté (il est vrai que là vous n’êtes plus pris en charge, mais livré à vous même…..)
    Qu’allez vous choisir : esclave ou libre?

    http://wp.me/p4Im0Q-1bH

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s