Les enfants de demain

Ce documentaire, «Les enfants de demain», vous invite à plonger dans l’univers fascinant du «Hameau des Buis».

On y découvre des témoignages inspirants en plus de diverses alternatives concrètes pour assurer un environnement vert et humain aux générations futures.

Le Hameau des Buis s’inscrit dans la continuité de La ferme des enfants, porté par un désir collectif d’incarner le changement afin de participer à créer une société plus écologique et humaine développé par l’association La Ferme des enfants depuis 2001, cette oasis de vie comporte une cinquantaine d’habitants de 3 à 84 ans, un centre de formation, 80 élèves de la maternelle au collège, une ferme, une boulangerie…

Le Hameau des Buis est un écovillage fondé par Sophie Rabhi, la fille de Pierre Rabhi. L’idée du projet : permettre à des enfants d’observer des adultes qui évoluent dans le «vivre ensemble» . Dans cet écovillage, on y retrouve «La ferme des enfants», une école qui propose une éducation basée sur des valeurs humaines. Puisque les enfants sont le futur de nos sociétés, la philosophie de cette école, fondée en 1999, invite les plus jeunes à croire en une société qui offre l’émancipation de ses membres dans un environnement sain à tous les niveaux. Selon ses créateurs, «La ferme des enfants» permet dès le plus jeune âge une implication citoyenne en proposant concrètement une alternative écologique et sociale qui, certainement, fait fleurir l’espoir de demain dans quelques petites têtes !

En savoir plus :

http://hameaudesbuis.com/

http://la-ferme-des-enfants.com/

Xavier Raimbault
Publicités

2 réflexions sur “Les enfants de demain

  1. L’avenir appartient, effectivement, aux enfants (que ce soit dans le bien, avec tout ce qui se veut épanouissant, ou dans le mal : jeunesses hitlériennes, fascistes, socialistes, communistes, républicaines….) et non aux femmes….
    Il faut imprimer la carte mère pour la programmer au gré des volontés initiales….
    Les expériences de communauté (l’Arche de lanza del Vasto et autres penseurs bénéfiques auxquels se rattache Pierre Rabhi….) des enfants prouvent qu(ils ne sont, ensuite heureux qu’en communauté. Quand le monder sera effectivement devenu communauté (et non communautarismes), ils seront heureux, partout, et non plus seulement à leurs sources.
    Les enfants sont l’avenir de l’homme (ils sont dejà des hommes à venir. A bonne carte, bonhomme.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s